A l’aube du 1er janvier 2017, alors même que la déclaration d’intentions européenne met la pression en Europe sur la recherche d’alternatives à la castration,

LA SOCIÉTÉ DUMOULIN A DÉPOSÉ UN BREVET EN DÉCEMBRE 2016,POUR UN ALIMENT MÂLE ENTIER QUI PERMET DE RÉDUIRE L’ODEUR DE VERRAT.

Lire le communiqué officiel 

Le mâle entier, une alternative à la castration qui pose encore beaucoup de questions aujourd’hui :

• L’odeur de verrat, même si elle ne touche qu’un faible pourcentage de carcasses (3-5 % de carcasses odorantes), nécessite une détection en abattoir qui n’est pas encore performante. En effet, seule la technique du nez humain est utilisée en routine, mais son efficacité dépend de la formation et de la fiabilité des opérateurs. Or une seule carcasse odorante arrivera en final chez environ 200 consommateurs. Un risque économique qui ne peut être pris.
• Les opérateurs ne retrouvent pas toujours une qualité de viande équivalente à celle des mâles castrés (viande plus dure, plus sèche), qui ne convient pas pour les porcs plus lourds produits en Wallonie.
• L’élevage de mâles entiers posent d’autres questions en terme de bien-être animal, notamment suite aux chevauchements plus fréquents des animaux, qui amènent des problèmes aux pattes, et des blessures qui dévalorisent les carcasses.

L’aliment développé par la société Dumoulin,concoure à trouver des solutions pour ces questions d’odeur de verrat, et d’élevage de mâles entiers.

Une découverte prometteuse à suivre … Lire plus d'informations sur le brevet Dumoulin 

Adresse

Avenue Comte de Smet de Nayer, 14
boîte 3 - 5000 Namur
Bureaux au 3iéme étage
081/24 04 30
info.socopro@collegedesproducteurs.be

spw fr small

© 2022 Arkam